Echographie et doppler

Echographie et doppler
Les ultrasons au service de l’imagerie médicale

L’échographie consiste à exposer les tissus et organes que l’on souhaite observer à des ondes ultrasonores. Elle permet de visualiser et étudier les organes situés au niveau de l’abdomen, du petit bassin, du cou, ainsi que les vaisseaux ou les ligaments. Indolore et non invasive, elle est très largement utilisée pour le diagnostic de nombreuses pathologies mais aussi pour le guidage visuel lors d’autres examens, tels que les biopsies. 

Au cours d’une grossesse, l’échographie permet de suivre le développement du fœtus, de dépister des anomalies ou de déterminer le sexe du bébé.

Le Doppler : des informations complémentaires 

Fonctionnant selon le même principe que l’échographie, le doppler sert à analyser les flux sanguins, veineux ou artériels. Mettant en évidence les problèmes de circulation, il vous est prescrit si votre médecin suspecte une varice, une phlébite, un anévrisme ou une thrombose. 

Le déroulement de votre examen

Installé sur un divan d’examen, vous êtes allongé, le plus souvent sur le dos. Afin d’améliorer le contact avec la sonde et garantir une bonne transmission des ultrasons, un gel froid est appliqué sur votre peau. Le médecin radiologue balaie ensuite la zone à explorer à l’aide de la sonde. 

L’échographie se fait généralement par voie externe. Cependant, pour une étude plus approfondie de certains organes (vessie, prostate, ovaires, utérus), la sonde est parfois introduite par les voies naturelles.

Au cours de l’examen, le médecin radiologue commentera les images obtenues sur l’écran de l’échographe. Elles seront ensuite synthétisées et interprétées dans un compte-rendu détaillé qui vous sera remis au terme de votre visite.

Un examen sans risque et sans contre-indication

Echographie et doppler ne comportent aucun risque. N’utilisant pas de rayons X, ils ne présentent pas les contre-indications liées à la radiologie générale, notamment en cas de grossesse. Ces examens sont indolores : seuls le contact ou une pression plus appuyée de la sonde peuvent occasionnellement provoquer une gêne.

Dans quelques cas spécifiques, une préparation préalable est nécessaire. Respectez rigoureusement les consignes qui vous auront été fournies lors de la prise de rendez-vous : elles conditionnent la qualité de l’examen et des résultats.

Votre examen

Radiologie générale

Radiologie
générale

Scanner

Scanner

IRM

IRM

Échographie Doppler

Échographie
Doppler

Ostéodensitométrie

Ostéo-
densitométrie

Mammographie

Mammographie

Échographie obstétricale

Échographie
obstétricale

Imagerie dentaire

Imagerie
dentaire

Radiologie interventionnelle

Radiologie
interventionnelle

Autres examens

Autres
examens